Joseph Pigassou 1878 - 1961

Joseph Pigassou 1878 - 1961

Album 06 : 1915 - Dardanelles - la guerre de tranchées

Depuis fin 1914, les Turcs se battent aux côtés des Allemands. L'idée des Alliés est d'ouvrir un front en Orient pour détourner des forces de l'Axe du front Ouest. De plus, les Anglo-Français pourraient aider les Russes alors mal en point. La force navale Anglo-Française échoue à détruire les défenses turque du détroit des Dardanelles. Les Alliés décident alors de débarquer. Après des combats héroïques, l'ordre de rembarquement fut donné au début 1916. Les Alliés avaient perdu 150.000 morts et 6 cuirassiers.

Sur les conditions de ces combats : François Cochet, « L’armée d’Orient, des expériences combattantes loin de Verdun », Cahiers de la Méditerranée, 81 | 2010, mis en ligne le 15 juin 2011.

URL : http://cdlm.revues.org/5498


Dardanelles - 1er campement du 2ème Zouaves - 12 mai 1915

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - cagna de repos au camp des Oliviers

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - canon de 65mm contre avions

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - champ de fouilles d'Eléonte

 

 

 

"Au mois de mai 1915, les travaux de retranchement exécutés sur le plateau d'Eski-Hissarlik mirent à découvert des tombes de pierre dont plusieurs durent être coupées pour les besoins du cheminement ..."

numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - départ d'un convoi de blessés pour le Charles Roux -24 juin 1915

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - entrée d'un poste de secours au camp des Oliviers

  numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - fort turc détruit par le bombardement de la flotte - Sedd Ul Bahr

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - Le capitaine Raffin et le Sous-Lieutenant Roux aux tranchées de 1ère ligne - les Turcs sont à environ 30 mètres

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - notre salle à manger bouleversée par des grosses marmites

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - plage - bains des officiers - au fond ce qui reste du chateau d'Europe

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - tour ouest du chateau d'Europe - Sedd Ul Bahr

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)

dardanelles 164.jpg

tirage numérique de la plaque au gélatino-bromure d'argent


21/04/2014
0 Poster un commentaire

Dardanelles - tranchée qui vient d'être prise aux Turcs

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



0 Poster un commentaire

Dardanelles - tranchées dite B8

numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)

  



0 Poster un commentaire

Dardanelles - trou de marmite au camp de la Plage (Sedd Ul Bahr)

 

 numérisation de la partie droite de la carte stéréoscopique

(tirage papier original)



1 Poster un commentaire

Hommage aux poilus

Les jours suivent les nuits,

Et les mois, les années.

Le temps coule et s’enfuit,

Emportant nos aînés….

….Et tandis que gémit,

Le silence qu’on déchire,

Sous un gros feu nourri,

Des obus que l’on tire,

Ils voient encore la terre,

Qui s’élève et se tord,

Et retombe en poussière,

En recouvrant les morts.

 

Non elle n’est pas finie,

La guerre des tranchées,

Tant résonne le bruit,

Des armes écorchées.

Ils entendent toujours,

Les pleurs malgré les rires,

De soldats qui un jour,

Ne voulaient pas mourir.

 

Ils n’avaient pas la haine,

De l’autre, cet ennemi

Mais la peur se déchaîne !

Quand le ciel s’assombrit.

Oh ! guerre des tranchées,

Que nous ne verrons plus,

Quand viendra se coucher,

Notre dernier poilu.

 

Mais que ne fût elle pas,

Hélas la dère des dères ?

Ainsi ne fût il pas,

Il y eu d’autres guerres.

 

Alors pas de victoire,

En ce jour de Novembre,

Le linceul d’une histoire,

Va finir de s’étendre.

 

Je dédie ce poème,

à ceux, derniers témoins,

à ce qu’un jour on aime,

Parce qu’il y en a moins.

Ils forment le carré,

Soumis et impeccables,

Au feu d’une destinée,

Glorieuse mais intraitable.

 

Et puis dans la légende,

Un jour ils vont entrer,

Sans eux, ceux qui attendent,

N’y voulaient pénétrer.

Derniers témoins vivants,

D’une histoire bien humaine,

Encore, profitons en,

Pour leur dire qu’on les aime.

 

Ange Paul COSTANZO

le 20 Décembre 2002.


29/11/2018
0 Poster un commentaire